VorkommenLinks (0)
Länder:+1Kontinente:EU
Inhalt

2. Biologie

2.1. Nahrung der Raupe

  • [Fabaceae:] Anthyllis hermanniae [= Anthylis hermanni] (Dorniger Wundklee)

Passerin d'Entrèves (1986) formulierte: "La biologie de S. corsa n. sp. est, à présent, encore inconnue. Cependant un paratype â a été élevé par Walsingham sur Anthyllis hermannii (= A. Hermanniae L., Leguminosae). La chenille a été récoltée le 10.5.1896, l'éclosion s'est produite le 16.6.1896. Cela correspond, du reste, avec les données de Constant relatives à S. focella (pag. 13)."

Bengtsson (1997) kann - Passerin d'Entrèves (1986) folgend - nur wiederholen: "Labels on specimens caught by Walsingham (kept in BMNH [London] state Anthylis hermanni [hermanniae] L. to be the hostplant. Larvae were found in mid-May."

3. Weitere Informationen

3.1. Etymologie (Namenserklärung)

Die Namenswahl durch Passerin d'Entrèves (1986) überrascht nicht: "Derivatio nominis : corsa, de la Corse, terre typique de la nouvelle espèce."

3.2. Faunistik

Locus typicus: Frankreich, Korsika. Die Art ist nur von Korsika bekannt.

3.3. Typenmaterial

Passerin d'Entrèves (1986) teilt mit: "Holotype ♂: «Cors.» ; «Holotypus Scythris corsa n. sp. Passerin d'Entrèves 1985» ; «Prep, génitale 3080 ♂ Passerin d'E. 1982». Collection de l'Auteur. Paratypes : 6 ♂♂, 2 ♀♀. Cinq mâles et deux femelles provenant de la Corse, sans indications ultérieures (Col de la Foce ?) ; le dernier mâle a été recueilli, toujours en Corse, dans la forêt de Vizzavona. Les Paratypes se trouvent au Termeszettudomanyi Muzeum de Budapest (1 ♂), Musée d'Histoire Naturelle de Stockholm (Suède) (1 ♂), British Museum (N.H.) de Londres (1 ♂), Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris (3 ♂♂) et dans la collection de l'Auteur (2 ♀♀)."

(Autor: Erwin Rennwald)

3.4. Literatur

3.5. Informationen auf anderen Websites (externe Links)